Bien choisir son Sophrologue

Comment bien choisir son sophrologue ?

Pour commencer vous pouvez demander conseil à votre médecin, généraliste ou psychiatre, ou aux professionnels du secteur para-médical (kiné, sage-femme, infirmière, etc...) que vous connaissez sans oublier que la sophrologie ne remplace pas un traitement médical. Le sérieux de la formation initiale en sophrologie Pour bien choisir votre sophrologue, vous pouvez tout d’abord vous fier à l’école qu’il ou elle a suivi. Cette école doit respecter les critères fixés par les Etats Généraux de la formation. Pour garantir le sérieux de la formation du sophrologue, celle-ci doit donc comprendre un minimum d  heures de formation.  

 Une normalisation AFNOR de la profession permettra bientôt de poser un cadre plus officiel. - D’ici-là, le bouche à oreille reste un bon critère de sélection. De même que la longueur de la formation suivie et le titre RNCP (Répertoire national de la certification professionnelle) signifiant que l’école respecte des critères établis par Ministère du Travail. - L’appartenance à une instance est aussi gage d’une certaine déontologie: - la chambre syndicale de sophrologie; - le syndicat des sophrologues professionnels; - le syndicat des sophrologues indépendants; - la fédération française de sophrologie

Pourquoi pas un sophrologue spécialiste , Pour des demandes plus spécifiques, n'hésitez pas à exiger un professionnel spécialisé qui vous accompagnera de façon plus appropriée et pointue

 

les trois informations à retenir

1 - La sophrologie ne remplace pas un traitement médical, demandez-vous donc si vous en avez besoin

2 - Vérifiez que le praticien a bien une existence légale et qu’il a suivi une formation avant de vous lancer. N’hésitez pas à comparer

3 - Le risque d’être confronté à un charlatan n’est pas exclu. Vérifiez donc via le site de la Mivilude que le praticien n’entre pas dans les critères de risque de dérives sectaires

Nom*
Adresse E-mail*
Message*